Vendredi 21 mai

Route vers le sud : A Ifaty-Mangily

On se décide à aller voir les poissons noirs et blancs, bleus, jaunes, de la barrière de corail, en pirogue, avec une connaissance de Tô. Il y a des coraux comme de grands champignons (semblables à des Pleurotes ou des Polypores) dans les tons bruns, ainsi que d’autres en forme de fleurs ou de choux-fleur. Très gai.

On rentre à la voile beaucoup plus rapidement qu’à l’aller, qui s’était effectué à la rame. Les deux piroguiers sont très sympas : c’est une excellente nouvelle expérience...

Dîner chez Freddy, et après-midi cool à la plage, en résistant aux avances de la belle Natacha (19 ans) qui veut, elle aussi, masser Paul. Petit point noir, donc : il faut beaucoup négocier avec les vendeuses locales qui nous accablent un peu avec toutes leurs marchandises.

NatachaVendeuses
VendeusesPêcheurs

Au milieu de cette horde féminine, un beau visage et un doux sourire, obsédant longtemps après : celui de la petite Vouloutina (10 ans ?) qui aurait été contente avec une savonnette de l’hôtel... Après le coucher du soleil, qui nous enchante, souper avec du crabe, après que les pêcheurs soient partis en fin d’après-midi, à la recherche des langoustes.

Petite anecdote : Tô a été gourmandé par une employée de l’hôtel, qui estime qu’il est mal venu qu’il soit à notre table, mais surtout qu’il nous emmène manger ailleurs... Deuxième nuit au Vovo Telo.

Vovo Telo